Hommage national à Samuel PATY

Non classé

Cet enseignant professeur est mort pour avoir voulu aider de jeunes collégiens à réfléchir, à devenir des citoyens éclairés, capable de penser par eux-mêmes.

Le respect de la Laïcité est un élément fondateur de notre pays et il est un des axes primordiaux de l’Ecole de la République. Le concept même de laïcité à promouvoir est celui qui organise et permet le vivre ensemble, au-delà des différences, croyances et aspirations spirituelles de chacun. Le respect de la laïcité doit permettre à chacun la liberté de conscience. « La laïcité n’est pas une opinion parmi d’autres mais la liberté d’en avoir une. Elle n’est pas une conviction mais le principe qui les autorise toutes, sous réserve du respect de l’ordre public.(1) »

C’est pour avoir voulu lutter contre l’obscurantisme que Samuel PATY est mort, victime d’un acte ignoble et lâche. Au GPEAJH, nous sommes majoritairement issus de l’Education Nationale et nous comprenons d’autant mieux sa démarche.

Permettez-moi donc, par ces quelques mots, de me joindre, au nom de l’association, à l’hommage national qui lui est rendu aujourd’hui.

Claude NEY

Président de l’APAJH Marne – GPEAJH

 

(1) Observatoire de la laïcité – https://www.gouvernement.fr/qu-est-ce-que-la-laicite – consulté le 20 octobre 2020